<< précédent :: [début] :: suivant >>
éditer :: []->

Pourquoi, comment ?


Pourquoi ?

Il avait été décidé de lancer la FLAG sous la forme d'un collectif informel pour pouvoir se permettre d'essayer des choses, de se découvrir dans un premier temps, de voir ce qui pouvait fonctionner ou pas. Nous en avons tiré des enseignements et savons déjà un peu plus ce que la FLAG peut faire (ou pas). Une association nous permettrait au projet collectif de prendre corps, de prendre vie, officiellement notamment. Ceci nous permettra de pouvoir plus facilement faire porter notre voix comme nous l'ont fait remarqué plusieurs instances territoriales (cf. notamment le compte-rendu de Patrick de l'ADP avec la CCI)

Bonjour à tous-tes,

Sandrine Rodolfi m'a appelé suite à notre récent RDV à la CCI.

Elle a contacté son correspondant direct au niveau du cabinet de la Présidente (il existe un référent par département). Il s'est renseigné auprès des différents services concernés.

Si l'on souhaite être aidé par une collectivité, la priorité est que le collectif FLAG créé une association. il nous faut une existence juridique pour faire une demande de financement.

Ensuite, il est nécessaire de rédiger une note claire et précise sur notre projet et l'aide que l'on souhaite obtenir, à savoir (ce que l'on a exprimé) l'embauche d'une personne pour coordonner, structurer notre collectif et une aide générale au fonctionnement (à voir ensemble).

Au niveau de la région, il n'y a pas de dispositif spécifique pour ça.

Par contre, on va pouvoir piocher dans d'autres dispositifs : aide à la culture, ou le dispositif FREE (fond régional d'intervention) qui apporte des aides ponctuelles sur des thématiques diverses (elle n'a pas précisé).

A partir des besoins que l'on va formaliser, elle fera différentes démarches au niveau de la région. Elle nous demande d'être le plus précis possible pour qu'elle puisse orienter vers le type d'aide approprié (culture, tourisme) et aller puiser dans différents services et dispositifs existants : direction de l'aménagement du territoire (projets socio-culturels), direction de la culture, du tourisme (je lui ai préciser à ce sujet qu'arriver dans une ville et chercher un café associatif est un moyen facile et direct pour avoir des informations sur ce que l'on peut faire sur place).

A nous d'expliciter si l'on souhaite (ou pas) une aide pérenne pour sécuriser nos structures.

On a aussi évoqué notre particularité par rapport aux grosses structures porteuses du type CIRCA : on est un collectif de petites structures qui maillent le territoire et ça c'est très important. Il faut insister la dessus dans notre dossier.

Je lui fait part de notre dimension départementale et demandé si elle pouvait faire le lien avec le CD. Elle va appelé son ex-collègue du cabinet du Président Martin. Si la région prend notre dossier en main, cela aura plus de poids au niveau du département.


Comment procède-t-on ?

Un premier jet de statuts a été rédigé par Jérémy du Réseau Kopané. Vous pourrez vous y référer sur la page Proposition 1 de statuts pour la FLAG
Une deuxième version vous est proposée à l'amélioration ci-dessous suite à la rencontre de Janvier à l'Abri Des Possibles